Vue panoramique du mont Wellington de Tasmanie
Guide & Conseils Inspirations & bons plans

Les plus beaux monuments de la Tasmanie

Si vous pensiez être arrivé au bout du bout du monde en débarquant en Tasmanie, vous êtes loin de vous douter de ce qui vous y attend. L’île regorge en effet de monuments dont la visite vous entraînera plus loin encore. À ne surtout pas manquer pour un dépaysement assuré.

D’étonnants musées que l’on pourrait qualifier de monuments à eux seuls

  • Tasmanian Museum and Art Gallery (TMAG), le musées consacrés au patrimoine aborigènes

Ce musée est sans hésiter l’un de mes premiers coups de cœur. Situé à Hobart, la capitale de l’île, ce lieu emblématique est un passage presque obligé pour qui veut s’immerger dès son arrivée dans la culture aborigène. Tout comme moi, vous y découvrirez avec émotion une langue aujourd’hui disparue et partiellement reconstruite, le palawa kani, mais aussi la richesse de près de 40 000 ans d’histoire et de traditions.

 

  • The Museum of Old and New Art, un site surprenant qui éveillera vraiment vos sens

The Museum of Old and New Art (MONA) est l’un des sites incontournables de Tasmanie. Le moins que l’on puisse dire est que ce musée extravagant et fascinant ne ressemble à aucun autre. Pour vous y rendre, il vous suffira de prendre le ferry à Brooke Street Pier pour traverser le fleuve. Cela m’a coûté 40 A$ pour l’aller-retour et le billet d’entrée. Dès votre arrivée, vous serez saisi par son incroyable architecture souterraine, creusée dans la falaise. Ses coursives en acier abritent des œuvres tout en contrastes. L’art égyptien y côtoie des installations contemporaines qui ne manqueront pas de vous interpeller. Les plus célèbres sont certainement cette cascade qui crache des mots en lettres d’eau ou encore cet homme qui a vendu son corps à un collectionneur et expose chaque jour, six mois par an, son dos tatoué aux visiteurs.

Des bâtiments anciens qui vous transporteront dans le temps

  • Port Arthur: Le bagne classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

La prison de Port Arthur se dresse sur la péninsule dont elle porte le nom. Avec quelque 300 000 touristes chaque année, elle est certainement l’un des sites touristiques les plus fréquentés d’Australie. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est aujourd’hui devenue une ville fantôme. Près de 12 000 détenus y ont été enfermés entre 1830 et 1877. Sa construction très stratégique au bord d’une mer infestée de requins rendait alors toute évasion impossible. Personnellement, ce lieu m’a laissé un souvenir inoubliable. Vous découvrirez quelques cellules, l’église, la grande tour, mais aussi l’histoire de certains bagnards. Pour les amateurs de frissons, des visites sont également organisées de nuit, à la lueur d’une lanterne et au rythme de récits peuplés de fantômes (Port Arthur Ghost Tour).

  • La plus ancienne brasserie encore en activité d’Australie

The Cascade Brewery sera à votre retour à Hobart l’endroit idéal pour vous remettre de toutes ces émotions. Située au pied du mont Wellington, cette magnifique brasserie se remarque par son impressionnante façade en gré. Fondée en 1824, elle est la plus ancienne brasserie d’Australie. Ses bâtiments ont été restaurés en 1967 suite aux incendies qui ont ravagé l’île. Des visites quotidiennes présentent tout le processus de brassage. Truffées de détails historiques et d’anecdotes, elles s’achèvent généralement par une dégustation. Si elles sont réservées aux plus de 16 ans, il existe aussi des formules familiales ouvertes à tous. Je vous recommande le restaurant de la brasserie pour ses plats préparés avec les meilleurs produits de Tasmanie. Après un bon repas, vous appécierez tout à loisir ses magnifiques jardins ombragés.

Et enfin, un monument mythique à la gloire de la dernière femme aborigène du Pays

Le monument à la gloire de Truganini est érigé dans un paysage à couper le souffle un peu plus au sud, sur l’isthme qui relie les deux îles Bruny. Construit face à la mer, il célèbre la mémoire de cette diplomate résistante décédée en 1876 considérée comme la dernière vraie palawa de sang pur. S’il est plutôt modeste dans ses dimensions, il représente un symbole fort de l’histoire de la Tasmanie et mérite que vous vous y arrêtiez.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.