Animaux de tasmanie
Mon aventure australienne

À la rencontre des animaux fantastiques de Tasmanie

Le voyage est ma passion. Découvrir le monde est une de mes quêtes. Mais lorsque je me suis posé en Tasmanie, je n’avais qu’une seule envie : m’y installer. Le charme de la Tasmanie m’a envoûté, mais parmi ce qui m’a le plus marqué, c’était les animaux qui s’y trouvaient. Oui, ma passion n’est pas que le voyage.

La flore : plus qu’un mythe et une légende

Lorsqu’on parle de l’Australie et de la Tasmanie, les films et les dessins animés font référence à un pays verdoyant entouré de paysage magnifique et envoûtant. Croyez-moi, ce n’est ni un mythe ni une légende. Tout est réel comme vous les voyez dans les documentaires. Au cours de mon voyage, j’ai pu découvrir la beauté de la flore de l’Australie. De nombreuses espèces endémiques au pays surplombent les forêts. Le Huon Pine par exemple, est u bois au grain fin et qui contient une huile qui le rend imputrescible. Raison d’ailleurs qui explique pourquoi les chercheurs ont découvert des arbres de cette espèce ayant plus de 2 000 ans. Le Sassafras quant à lui, est un bois nervuré de noir. Ce bois précieux est le plus souvent utilisé dans le cadre de la fabrication artisanale de meuble et de nombreux objets d’art. La plupart des bibelots et des babioles que vous trouverez dans les boutiques de souvenirs de l’Australie sont issus de ce bois.

La faune : un pays peuplé d’animaux fantastiques

Vous avez déjà vu « Les animaux fantastiques » ? Je pense que JK Rolling s’est un peu inspiré de la Tasmanie pour imaginer toutes les créatures de son livre. Pourquoi je dis cela ? Parce que la faune de l’Australie est incroyable. Les animaux qui s’y trouvent sont uniques au monde. Les kangourous ? Non, on va pouvoir s’en passer. Mais il est impossible de faire l’impasse sur le diable de Tasmanie, la grande vedette de Looney Tunes. D’après ce que j’ai pu comprendre, l’espèce à l’origine, a été présente sur tout le continent. Malheureusement, les dingos ont fini par la décimer entièrement. Seule l’infime population qui a été séparée de ces prédateurs, par la mer, a réussi à survivre et à se reproduire. Aujourd’hui, ces animaux vivent exclusivement dans la forêt de Tasmanie. Et même s’il grogne en permanence, le diable de Tasmanie n’est pas dangereux. Dans sa nature, il est un animal peureux qui apprécie la solitude. Il faut également avouer qu’ils ont une bouille adorable. Attention quand même à ne pas trop s’en approcher. Il peut devenir très vite agressif s’il se sent menacé.

L’opossum : le plus vieux mammifère du monde

Durant mon voyage, j’ai également appris que l’opossum était l’un des plus vieux mammifères du monde. Des fossiles datant de l’époque des dinosaures ont été retrouvés. Ce qui est quasi incroyable ! Comment ces marsupiaux ont fait pour survivre ? Quoi qu’il en soit, j’ai également découvert qu’il en existe près de 100espèces différentes, et ces dernières se trouvent toutes sur le continent américain. Mais ce qui me préoccupe est l’image que certaines personnes se sont faites vis-à-vis de ces adorables bêtes. Même s’ils ressemblent à des rats, ils n’ont rien en commun avec les rongeurs. Ils sont des animaux dociles qui peuvent être domestiqués.

Mis à part ces deux espèces que je viens de citer, le Casoar, l’ornithorynque et le Quokka sont aussi des animaux fantastiques que vous allez pouvoir trouver en Australie et à la Tasmanie. Croyez-en mon expérience, un voyage à la découverte du pays vous fera le plus grand bien.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.