Inspirations & bons plans

5 délices de Tasmanie à goûter absolument

La Tasmanie offre aux visiteurs curieux de superbes paysages et une ambiance tropicale très agréable. Mais si je vous parle aujourd’hui de cette petite île du bout du monde, ce n’est pas pour ses décors de rêves ni sa faune étonnante. Un aspect est souvent négligé lorsque l’on parle de cette île et j’ai voulu réparer cette erreur. Comment ? En vous initiant à la cuisine tasmanienne !

Une terre qui produit des richesses gourmandes

Bon d’accord inutile de passer de longues heures en cuisine pour savourer ce premier délice local. Mais les fruits sont un trésor incontournable lorsque l’on pose son pied sur l’île. On pourra se délecter des myrtilles et des mûres mais aussi de framboises ou de fraises succulentes. Ces fruits poussent dans la nature et lors de vos promenades, vous pourrez aisément cueillir de quoi satisfaire votre gourmandise.

Une des autres richesses de la Tasmanie ce sont les produits de la mer. Écrevisses, langoustines, coquilles St Jacques mettent en appétit.

La Tasmanie est aussi une terre viticole dont les crus sont exceptionnels même s’ils sont méconnus. La Tamar Valley est reconnue des amateurs de grands crus à travers le monde. On peut ainsi y trouver un excellent cabernet sauvignon mais aussi du merlot ou encore du sauvignon blanc digne des meilleurs domaines européens. La bière tasmanienne est aussi un délice à découvrir. Plusieurs brasseries sont installées sur l’île et offrent des boissons « made in Tasmanie » avec du houblon et du malt poussés sur ces terres. Le cidre est aussi une production importante. Pas moins de 80% de la production de pommes sur l’île est dédiée à cette boisson.

L’île offre aussi un vaste choix de fromages. Bleu, chèvre et même de bufflonne les fromages sont ici plus légers qu’en France mais s’adaptent très bien pour terminer un repas local.

Le délice numéro 1 : la tourte à la viande

À présent que je vous ai présenté les richesses locales, voyons quelques plats que j’adore dans la cuisine locale. On va commencer par la classique Meat Pie, une recette qui occupe le haut du classement dans les pays anglo-saxons. Cette tourte à la viande – pour la spécialité tasmanienne, on aime mettre de la viande d’agneau est un peu bourrative, sans aucun doute, surtout qu’ici on l’accompagne de frites. Mais elle est délicieuse cuisinée avec de produits locaux. On pourra y retrouver selon les cuisiniers des tomates, des carottes. Ici, on aime y ajouter de la menthe fraiche pour apporter un goût subtil et rafraichissant.

Une autre spécialité culinaire qui se mange sans y penser : le fish and chips made in Tasmania

Bon, on connaît tous le classique plat britannique cuisiné à base de morue. Ici, on utilise d’autres poissons comme le requin ou le typique barramundi, un poisson très consommé en Tasmanie. On peut aussi trouver des fish and chips au basa, un poisson-chat originaire du Mékong ou du Hoki, pêché au large de la Nouvelle-Zélande. En Tasmanie, on trouve aussi du Gemfish, un poisson de grande qualité à la saveur subtile. La région étant un grand producteur de bière, comme je vous l’ai déjà indiqué, les cuisiniers utilisent cette boisson pour confectionner la pâte qui va englober le poisson. Le goût est totalement différent et le croquant de la pâte frite est indéniable.

Une autre spécificité du fish local est que l’on peut l’accompagner d’une baie; la baie de Tasmanie – que l’on ne trouve qu’ici ; C’est un poivre au goût puissant et légèrement fruité. Personnellement je l’adore et j’en mets partout !

La viande locale, un délice de plus !

Bon, naturellement, il y a du bœuf, du porc, de l’agneau, du poulet mais pour manger comme un habitant, vous devrez vous initier, si ce n’est pas déjà fait – au kangourou. La recette phare du pays est sans conteste le ragout de kangourou, un plat copieux mais très très bon. La recette comporte naturellement cette viande, mais aussi du cumin, de la coriandre, du paprika, de l’ail, du concentré de tomates et de citron sans oublier quelques artichauts et des olives noires. Le tout mijote plus d’1 heure 30 dans une cocotte et est servi pour les fêtes familiales ou entre amis. C’est une excellente façon de découvrir la cuisine locale qui mêle avec talent les influences européennes avec les produits locaux. Je trouve que c’est un des meilleurs plats de la région et je ne m’en lasse pas, même en plein été.

Un peu de sucré peut-être ?

Si vous êtes sur place le 21 juillet, vous pourrez découvrir le jour du National Lamington. Le Lamington est un gâteau éponge recouvert de noix de coco et d’un glaçage au chocolat. On retrouve le goût du beurre et de la vanille dans une texture alvéolée très légère à digérer. Ce gâteau symbole du pays sera aussi délicieux avec des framboises fraichement cueillies.

Encore un petit plaisir ?

L’Australie et la Tasmanie sont de grands consommateurs de café. C’est même devenu une obsession qui a poussé des agriculteurs à faire pousser ces petits grains marron sur le territoire. Ici, le café est un art. On l’apprécie avec beaucoup de lait, comme le flat white, un expresso servi avec du lait chaud dans un grand verre. Même si les expressos courts sont disponibles, vous trouverez principalement des cafés au lait sous toutes les formes possibles, du latte au capuccino, du macciato au mocha avec son coulis de chocolat gourmand. Pour ma part, j’adore boire ce breuvage tout doux entre deux rendez-vous. Et ne soyez pas étonné si à chaque tasse, on vous présente un design différent. Les baristas, ici, adorent créer de jolis motifs sur la boisson !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.