Carnet de voyage

Où faire la rencontre du petit diable de Tasmanie ?

La première fois que j’ai posé le pied en Australie, j’étais impatient de découvrir ces terres mystérieuses à l’autre bout du monde. Bien innocemment, je m’attendais surtout à être séduit par les paysages, les sites culturels majeurs ou encore l’animation qui règne à Sydney mais au final, même si tout cela a contribué à me faire tomber amoureux de ce pays unique, ce sont les animaux qui ont ravi mon coeur. Parmi tous ceux qui peuplent l’Australie, il en est un, en particulier, qui m’a tout de suite fasciné : le diable de Tasmanie.

Faisons connaissance avec l’un des animaux les plus adorables au monde

Quel contraste entre ce nom qui évoque une créature des plus redoutables et l’originalité de cet adorable petit animal ! De prime abord, il s’agit d’une boule de poils noirs attachante. Mais qui est-il exactement ? Pour ma part, j’en avais une image totalement tronquée par mon imaginaire, mes références culturelles et un personnage de cartoon totalement loufoque. La réalité m’a un peu pris de court et quel bonheur ! Ce n’est pas tout les jours que l’on croise la route d’une si adorable créature. Si vous ne le connaissez pas encore, le petit diable de Tasmanie est un marsupial qui ne pèse pas plus de 8kg. Sa fourrure noire est agrémentée d’une bande blanche très originale. Ses yeux vifs témoignent d’un sacré caractère car, en cela, le dessin animé n’a pas menti : le petit diable de Tazmanie possède un cri assez intriguant et un caractère lunatique. Sa vie est difficile et cruelle également. Fort heureusement, face à l’homme, il n’est pas agressif du tout, bien au contraire, si vous en croisez un, savourez l’instant car ce petit diable aura tendance à vous fuir.

Où croiser le petit diable de Tasmanie ?

Voici une très bonne nouvelle pour celles et ceux qui rêvent d’aller à la rencontre du petit diable de Tasmanie : vous n’aurez pas à couvrir tout le territoire australien pour espérer l’observer dans son habitat naturel. Par contre, vous devrez prendre la mer pour le trouver car son espèce est presque éteinte et ne se trouve désormais que sur une seule île : l’île de Tasmanie. Située au large de l’Australie, l’île est bordée par deux océans : l’océan indien et l’océan Pacifique. La présence du petit diable de Tasmanie sur ce bout de terre perdu en plein mer fut une aubaine pour l’espèce qui fut décimée sur le continent par leur prédateur ultime : le dingo. À l’instar du cheval islandais que vous ne trouverez nulle part ailleurs qu’en Islande, vous ne pourrez voir le petit diable que sur cette île.

Une rencontre riche en émotions !

L’observation du petit diable peut demander quelques efforts car il ne vit pas en colonie. Cet adorable animal est un grand solitaire. Les femelles sortent rarement de leur terrier, surtout en période de reproduction. À ce moment-là, n’espérez pas non plus assister à de superbes parades nuptiales car en réalité, les mâles les plus proches rendent visite à leur femelle, l’un après l’autre. Ce sont donc majoritairement des mâles que vous croiserez en pleine nature sauvage de Tasmanie. En ce qui me concerne, j’ai passé un long moment dans les forêts de Tasmanie, au coeur du parc national Craddle Mountain, avant d’avoir la joie d’approcher le petit diable. Il faut évidemment s’armer de patience, cela fait partie du jeu mais au final, voir le petit diable surgir de la végétation, libre comme l’air et évoluer sous mes yeux fut un temps fort que je ne suis pas près d’oublier ! Pour les moins téméraires, j’ai aussi une astuce fort sympathique : l’île regorge de sanctuaires où vos chances de voir le petit diable sont décuplées. Vous pourrez y évoluer sereinement, durant la nuit, et assister à la petite vie de cet animal de Tasmanie plus qu’original !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.